L’écho des Vosges Expression libre Lundi 23 juillet 2020

A L’évidence, les principales chaînes de télévision élaborent leurs journaux télévisés sous l’influence du diktat du président Macron et de ses équipes.

Comment entretenir une atmosphère anxiogène

Alors que l’épidémie due au coronavirus est derrière nous, comme cela se vérifie à chaque épidémie virale de saison hivernale, les grandes chaînes TV continuent inlassablement, aujourd’hui encore, à mettre en avant des cas isolés, des “clusters” comme ils savant si bien de Covid 19. Tout semble mis en oeuvre pour maintenir une atmosphère pesante d’anxiété qui affecte aujourd’hui encore le peuple. La généralisation du port des masques dans les lieux publics est aujourd’hui une aberration et n’a plus aucune justification en termes de prévention de contamination. De deux choses l’une, soit il faut maintenant écouler les énormes stocks de masques (malheureusement inexistants au début de la pandémie lorsqu’il eu été conseillé de les porter), soit nos gouvernants veulent contraindre le peuple à s’habituer au port du masque dans l’avenir… principe de précaution aidant, on ne sait jamais ! Toujours est-il qu’une bonne majorité de nos concitoyens reste aujourd’hui encore traumatisée par la psychose Covid 19, car, n’ayons pas peur des mots, les dirigeants politiques ont su pratiquer la politique insoutenable du lavage de cerveau. La conséquence dramatique de toute cette anxiété généralisée engendrée par le confinement et le déconfinement (qui n’en finissait pas), a déjà eu et aura des conséquences difficilement mesurable aujourd’hui sur le monde du travail dans l’avenir. En plus des entreprises de production en souffrance, de nombreux secteurs porteront pour un moment des séquelles de cet épisode désastreux mal appréhendé par nos dirigeant : le tourisme, le monde de la restauration, le monde du spectacle, le monde associatif, etc…

Le peuple est un troupeau égaré…

Dans ce contexte anxiogène, je ne peu m’empêcher de rappeler les réflexions de Walter Lippmann (1889 – 1974) : ” Le peuple est un troupeau égaré, bien trop émotif, incapable de s’occuper de ses propres affaires, et qui doit être encadré, contrôlé et conduit en permanence par une élite, une avant-garde de décideurs éclairés. Les gens doivent être détournés vers des buts inoffensifs. Il faut les noyer, les assomer sous une masse d’informations qui ne leur laisse pas le temps de réfléchir. Il faut les persuader qu’ils sont incapable de provoquer des changements. Il faut les convaincre de la révolte entraîne toujours le pire. Il faut juste les faire voter de temps en temps pour leur donner l’illusion de décider, juste l’illusion nécessaire… Nos démocraties fabriquent du consentement, et pour cela, la machine médiatique est très au point. C’est un formidable vecteur de diffusion des idées, mais aussi redoutable moyen de manipulation des masses pour atteindre des objectifs de politique intérieur ou extérieure. Les véritables stratégies ne sont jamais dévoilées, elles sont toujours sous-entendues et souvent dissimulées… “.

Je conclurai cet article en osant avancer finalement que le peuple sont manipulés à leur insu, qu’on le veuille ou non !

Idée Le coq du St Mont

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Nomades Forever Adventure tous droits reservés

CONTACTER-NOUS

Nous ne sommes pas dans le coin en ce moment. Mais vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

En cours d’envoi

New Report

Close

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

*

code